Je suis en libéral, donc je m’appelle… « Crésus » !

Définition de Crésus vue dans le dictionnaire : « Nom d’un roi de Lydie, qui possédait de grandes richesses. Se dit souvent dans le langage familier, d’un homme extrêmement riche. C’est un Crésus. »

La semaine dernière, un interlocuteur me laisse deux messages sur ma boite vocale m’invitant à le rappeler, comme spécialiste de la communication d’entreprise, pour une interview à paraître dans un journal spécialisé dans la communication. Très bien ! Quelle chance ! Je ne connais pas du tout ce support (la France détient le record du nombre de titres magazine avec plus de… 10 000 titres ?), mais je vérifie sur Internet, ce support existe bel et bien, et parait effectivement cadrer, dans les thématiques, avec mon métier.

Une occasion à saisir « vite aux cheveux », comme aurait dit Molière !

Continuer la lecture de Je suis en libéral, donc je m’appelle… « Crésus » !

Publicités

Revue de presse avril 2010

Les 7 péchés capitaux en réseaux (publiée par placedesreseaux) de Jérôme Bosch : des conseils instructifs, ou de simples rappels, pour celles et ceux qui n’y connaissent rien ou qui se posent des questions sur l’utilité des réseaux en ligne.

Climat : le GIEC n’est pas le garant de la vérité scientifique (Le Figaro du 2 avril 2010) : mon sujet de prédilection ! Et dans la foulée, le blog de Jean Jouzel qui conteste le livre de Benoit Rittaud (que je suis en train de lire : le mythe climatique) parce qu’il s’attaque aux grandes théories scientifiques établies par le GIEC qui prônent, entre autres, l’hégémonie du carbocentrisme.

Mobile, les clients raccrochent ! (Le Figaro du 7 mai 2010) : les français délaisseraient-ils leur portable ?

Apple dans le collimateur des autorités de la concurrence (Le Figaro du 4 mai 2010) : « Le bras de fer entre Apple et Adobe prend un tournant judiciaire »

Comment obtenir des crédits malgré de mauvais bilans (l’Entreprise.com et l’Express.fr / 7 mai 2010) : éviter de cacher la situation, donner des arguments de reprise… bref, des trucs pour dégripper la machine du crédit enrayée.

Autoentrepreneur, votre calculette de charges en ligne ici avec l’Entreprise.com

Enquête Ipsos 13 avril 2010 : Cuisiner plus pour manger mieux. C’est incontestable, les Français sont de retour dans leur cuisine ! Les résultats du sondage Ipsos démontrent « l’intérêt croissant pour une alimentation saine et équilibrée (qui) apparaît comme la principale raison à l’origine de cette tendance« 

Focus sur le moral des communicants en février 2010

L’Ujjef Paris publie régulièrement des enquêtes sur le moral des communicants. La 3ème vient de sortir, qui date de février 2010, menée par Occurence (certifiée Iso 9001:2000). Qu’en est-il ?

90% des communicants interrogés* sont plutôt confiants dans l’avenir du secteur de la communication, 45% d’entre eux estimant que leur situation professionnelle va rester stationnaire (contre 54% il y a 9 mois) et 12% (contre 2% il y a 9 mois) qu’elle va nettement s’améliorer.

Les budgets : la moité des répondants envisagent une baisse des budgets 2010 par rapport à 2009. Seuls 20% pronostiquent une hausse.

2010, l’année d’un nouveau départ ?

Pour l’ensemble des répondants, 2010 marque le pas : ce sera une année de nouveau départ.  Les termes utilisés pour qualifier l’année sont : rebond, renaissance, reconstruction, redéfintion, répartition, redistribution, réorganisation… mais aussi, résignation, résistance, repli, restriction pour les plus septiques… Au global, selon Occurence, 2010 sera une année de transition, incertaine, et de consolidation, bref, allons nous vers un nouveau départ ?

*305 répondants sur 1287 adhérents, soit 24%. 57% représentent des entreprises, 18% des agences, 11% des administrations ou collectivités, 9% des indépendants, 3% des sociétés d’études, 3% des écoles, universités, organisme de formation.

Quand un freelance rencontre un autre freelance via Internet

Laurence m’a envoyé un email, il y a une bonne quinzaine de jours, enthousiasmée, en m’expliquant qu’elle avait trouvé mon site sur le Web et que mon positionnement de free lance correspondait à ce qu’elle avait en tête pour elle même.

Laurence habite dans le sud de la France (ça me fait rêver, mais je m’en rapproche de ce fichu sud, puisque je déménage à 550 km de Lille, presque en droite ligne, pour rejoindre Tours d’ici six bons mois) et ne sera pas une concurrente directe (et quand bien même…).

Nous avons fait connaissance après quelques échanges de mails, et oui, cette sudiste connait le nord : Amiens, Roncq, Wasquehal et Lille bien sûr qu’elle classe à part, et elle a bien raison ! Lille, comme capitale régionale, est un peu déconnectée des autres villes de l’agglomération tant par son architecture, son plan de circulation (au secours le racket des automobilistes !), que par sa population, ses services, et ses prix ! (et oui, un petit noir prix au bar du café du coin a le même prix à Paris qu’à Lille et l’immobilier continue de flamber, comme à Paris. Il faut être très argenté pour vivre dans le centre de Lille).

Laurence a une belle expérience dans le BTP de directrice de communication, entre autres, et elle cherche aujourd’hui un nouveau souffle dans sa carrière. L’indépendance la tente bien. Nous avons discuté à battons rompus de tout : de notre positionnement, des tarifs en freelance, pas de tabous, du comportement des clients, du type de structures à démarcher, du statut à choisir, de la définition de la communication, de l’idée que ce font les autres de notre métier de communicant d’entreprise, et ce n’est pas fini, nous nous donnerons d’autres rendez-vous téléphoniques !

Ainsi, un premier bel échange, qui m’a fait du bien dans mon univers de freelance après huit jours passés au vert.