Revue de presse avril 2010

Les 7 péchés capitaux en réseaux (publiée par placedesreseaux) de Jérôme Bosch : des conseils instructifs, ou de simples rappels, pour celles et ceux qui n’y connaissent rien ou qui se posent des questions sur l’utilité des réseaux en ligne.

Climat : le GIEC n’est pas le garant de la vérité scientifique (Le Figaro du 2 avril 2010) : mon sujet de prédilection ! Et dans la foulée, le blog de Jean Jouzel qui conteste le livre de Benoit Rittaud (que je suis en train de lire : le mythe climatique) parce qu’il s’attaque aux grandes théories scientifiques établies par le GIEC qui prônent, entre autres, l’hégémonie du carbocentrisme.

Mobile, les clients raccrochent ! (Le Figaro du 7 mai 2010) : les français délaisseraient-ils leur portable ?

Apple dans le collimateur des autorités de la concurrence (Le Figaro du 4 mai 2010) : « Le bras de fer entre Apple et Adobe prend un tournant judiciaire »

Comment obtenir des crédits malgré de mauvais bilans (l’Entreprise.com et l’Express.fr / 7 mai 2010) : éviter de cacher la situation, donner des arguments de reprise… bref, des trucs pour dégripper la machine du crédit enrayée.

Autoentrepreneur, votre calculette de charges en ligne ici avec l’Entreprise.com

Enquête Ipsos 13 avril 2010 : Cuisiner plus pour manger mieux. C’est incontestable, les Français sont de retour dans leur cuisine ! Les résultats du sondage Ipsos démontrent « l’intérêt croissant pour une alimentation saine et équilibrée (qui) apparaît comme la principale raison à l’origine de cette tendance« 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s