Affaire Kerviel ou les méandres de la responsabilité en entreprise

« Les chefs n’ont rien vu venir », « il a joué la comédie », « défaillance dans les contrôles », « le procès d’un système », « dissimulateur »… tels sont quelques titres et expressions glanés au hasard de la lecture de la presse, ces derniers jours, à propos de « l’affaire Kerviel ».

Je ne me suis pas passionnée pour cette affaire, mais je l’ai suivie, de loin en loin. Aujourd’hui, elle prend une tournure qui m’intéresse, avec la difficile recherche de la responsabilité en entreprise, qui reste aussi une question de… communication ! Et oui, le mot est lâché, encore la communication, toujours elle ! Quand on en arrive à cette fameuse « responsabilité » des hommes dans l’entreprise, on aperçoit un long couloir bien sombre… avec des numéros : N+1, N+2, N+3 etc… jusqu’au PDG.  Toujours un peu lointain, évidemment, le PDG d’une grande entreprise occupe un bureau au dernier étage de l’entreprise, la plupart du temps. Comment peut-il savoir ce qui se trame dans l’enceinte de sa société ? Grâce à la délégation de responsabilité. Il compte sur son management direct, le comité de direction, pour avoir un retour fidèle et loyal du fonctionnement de son entreprise. Plus l’entreprise est grande, plus les comités de management intermédiaires se multiplient avec leurs strates hiérarchiques : N+1, N+2, N+3… N+7, N+8. Ce qui pour le moins, ne facilite guère la communication…

Continuer la lecture de Affaire Kerviel ou les méandres de la responsabilité en entreprise

Relations presse et Internet : le désamour ?

Voilà plusieurs mois que je lis des papiers sur la difficile relation entre les Relations presse et Internet. Des sites offrent des mises en ligne de communiqués presse sans « contrôle » dirais-je…

J’entends par « contrôle » le fait qu’un communiqué puisse être publié  non par un professionnel des relations presse mais par un marketeur. Un beau métier certes, mais qui n’a strictement rien à voir avec celui qui consiste à diffuser une information objective rédigée par un professionnel de la communication presse pour les journalistes, qui en reprendront la substance pour en faire un papier « digne de ce nom ». Toute la différence est entre l’objectivité d’un côté et la subjectivité de l’autre.

Continuer la lecture de Relations presse et Internet : le désamour ?