Les obstacles à une vraie reconnaissance du métier de communicant

Hier, je m’interrogeais sur ce que pouvait signifier, dans l’esprit du grand public, le métier de communicant, trop souvent réduit à une simple expression : « faire de la pub ».

Aujourd’hui, je me pose la question de la reconnaissance de ce métier, et de son sens, puisqu’il apparait qu’il a réellement des difficultés à trouver sa place dans la pyramide des grands métiers stratégiques de l’entreprise, au contraire de la finance,  l’audit, ou la qualité par exemple. Et comme si ça ne suffisait pas, la communication se voit affliger malheureusement, sans doute en raison de ce manque de reconnaissance, d’une politique systématique de réduction des prix, qui forcément lui nuit.

Pourtant, il est acquis, hélas, que si la communication est difficilement évaluable en termes de retour sur investissements, le fait de ne pas faire de communication ou d’en faire une mauvaise, impliquent des effets souvent désastreux pour l’entreprise en question. On le sait, ceci est acté. De plus, l’alchimie des nouvelles technologies aidant, ce qui était à peu près rattrapable aussi bien en communication interne qu’externe, hier, devient ingérable avec le Web aujourd’hui (blogs, réseaux sociaux, Facebook, Twitter etc…). J’ai d’ailleurs rappelé cet aspect en relations presse notamment, dans un article : Relations Presse et Internet, le désamour ?

Continuer la lecture de Les obstacles à une vraie reconnaissance du métier de communicant

Les clichés qui ont la vie dure dans mon métier

Faire de la communication, c’est faire de la pub quoi !

Quand on m’interroge sur le métier que j’exerce, je pense, avec le temps, que je ne sais plus vraiment comment formuler les choses. Comment en suis-je arrivée là  ?  Alors que cela fait 18 ans que je pratique la communication d’entreprise ? Alors qu’on n’a jamais autant misé, parlé, encensé, dénigré  la communication dans notre société ? Alors qu’on n’a jamais autant développé les formations aux différents métiers de la communication ces 15 dernières années ? Alors qu’on n’a jamais autant disserté sur les métiers de la communication en général  ?

Continuer la lecture de Les clichés qui ont la vie dure dans mon métier

Revue de presse juillet 2010

Instructif : Les dix commandements d’un CV réussi sur Cadremploi.fr  avec également,  du bon usage des majuscules. Un rappel : en français, on ne met pas de premières lettres majuscules aux noms communs, à la différence de l’allemand, comme on le voit faire systématiquement en entreprise, sur les beaux power-point dédiés aux réunions…

Solo, je tiens le coup grâce à une organisation béton, un article qui date un peu, mais toujours d’actualité sur le fond, publié sur l’Express.fr.

BP utilise les liens sponsorisés pour blanchir sa réputation sur le Web, source AFP repris par l’UJJEF Paris. « Depuis le début de la crise, BP a déjà acheté des pages de publicité entière dans les grands quotidiens américains assurant notamment: « nous en viendrons à bout ». Dans le même temps, BP a dû faire face à une imposture sur le site de Twitter (le site imposteur de BP_america sur Twitter : http://twitter.com/BP_America. L’autre site imposteur sur Twitter : http://twitter.com/common_oil_spil)

Créer sa boite : microentreprise, autoentrepreneur, EURL, EI au bénéfice réel… comment choisir ? les conseils de l’Entreprise. Sur l’Entreprise.com

Création d’entreprise : l’APCE mise sur les jeunes, sur l’Entreprise.com.

Sur Médiamétrie.fr, une étude publiée qui montre qu’Internet reste le canal préféré des internautes pour la préparation et l’achat de voyages. Avec un peu de temps, les français concoctent eux mêmes le périple de leur voyage sur Internet. Ils sont cependant toujours attentifs aux prix attractifs et aux tarifs « cassés » des séjours. Toutefois, la relation humaine reste primordiale, puisque beaucoup décrochent leur téléphone pour demander des renseignements ou avoir des explications de vive voix. « Internet, cette formidable encyclopédie, est certes un concurrent (des agences de voyage), mais ce n’est pas un ennemi », explique Georges Colson, président du Syndicat National des Agences de Voyages (Snav). (source : le fil, ujjef.com)

Se faire démarcher au téléphone : « esscousez, moi y’en a pas parler français ! »

D’abord le téléphone sonne, je décroche puis plus rien… silence radio… Allo ? Allo ? Je me présente en déclinant nom et prénom… Toujours rien, puis au moment où je vais raccrocher en me disant « c’est une erreur », j’entends, au loin, très loin, comme si les lignes téléphoniques dataient du début du siècle, une voix inconnue qui se présente par son nom et prénom de la société S.Y.W ; B.I.E ; Z.O.T ; A.E.I. et j’en passe !

Continuer la lecture de Se faire démarcher au téléphone : « esscousez, moi y’en a pas parler français ! »