Le solo en portage salarial

Continuons notre tour d’horizon sur les statuts du travail en solo par le portage salarial.

Voilà une formule qui existe depuis plus d’une quinzaine d’années, mais dont le cadre juridique est récent puisque c’est la loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008 qui en définit la pratique(1).

Comment fonctionne le portage salarial ? Quels sont les profils de portés ? Quels sont les services délivrés par les entreprises de portage salarial ? Pourquoi opter pour ce statut ? Je vous propose un point sur ces questions avec le concours de la société ABC Portage qui a bien voulu s’exprimer sur le sujet et chez laquelle je n’ai « aucune action » comme on dit familièrement, je préfère tout de suite le préciser pour les lecteurs !

Le portage, une convention tripartite

Selon la Fédération Nationale du Portage Salarial, il existerait environ 30 000 personnes portés en France. Si vous êtes solo et que vous trouvez un client qui vous missionne sur un projet, vous pouvez opter pour le portage salarial. Concrètement, votre client verse les honoraires à la société de portage salarial, intermédiaire entre vous et le client, honoraires reversés sous forme de salaire pour vous, solo, après déduction des cotisations sociales (patronales et salariales) et d’une commission. Dans cette configuration, vous êtes salarié et n’avez plus à vous occuper de recouvrer les honoraires liés à la mission que vous avez décrochée.

Classiquement, on retrouve donc :

un contrat de prestation de service signé entre le consultant, la société de portage et le client que vous avez démarché. Le contrat mentionnera la nature de la prestation, les dates de début et de fin de la mission, ainsi que les modalités de paiement,

un contrat de travail entre le consultant et la société de portage qui couvre le plus souvent la période de la mission, mais il est possible de voir des contrats à temps partiel annualisé ou des contrats à durée indéterminée,

une convention d’adhésion peut être signée entre les parties pour prévoir les modalités de re-facturation des honoraires ainsi que les prestations proposées par les sociétés de portage.

Le recours au portage est libre dans la mesure ou il peut s’agir d’un « one shot », ou d’une mission récurrente pour un même client, voire plusieurs. Par contre, il faut bien vérifier ou comparer les conditions de facturation des sociétés de portage, car il arrive souvent que celles-ci fixent un minimum d’honoraires de facturation pour accepter de vous prendre en régime salarié.

Le porté est un indépendant dans sa façon de travailler

Vous êtes porté par un contrat de travail, mais ça s’arrête là. Il vous appartient de démarcher votre clientèle, de négocier les conditions tarifaires des missions. Vous êtes libre de vous organiser comme bon vous semble pour remplir la mission confiée. De ce point de vue, la liberté est la même que celle d’un freelance. La société de portage n’a pas vocation à trouver vos clients ! Sinon, on passe à l’intérim, et là, c’est un autre métier…

Bien choisir sa société de portage

Les entreprises qui adhèrent à la Fédération Nationale du Portage Salarial  sont tenues de respecter la charte éthique mise en place par la Fédération. Ceci constitue un gage de sérieux, d’éthique, et de respect de valeurs dans la relation de travail tripartite, qui doit guider le choix du solo pour une entreprise de portage salarial.

Par ailleurs, il faut comparer les prestations annexes fournies par les entreprises de portage salarial comme l’appui à la négociation commerciale, la mutuelle, les services « plus » (cartes de visite etc…), et le type de relation proposé avec le porté (personnalisée ou via Internet) selon vos besoins, affinités, souhaits…

Interview de Samuel Bansard, Responsable Marketing et Communication de la société ABC Portage

Bonjour Samuel, qu’est-ce que propose ABC Portage ?

C’est une société de portage salarial généraliste, créée en 2004, axée sur des prestations intellectuelles, qui rayonne en France et à l’étranger : informatique, conseil, formation, audit,  animation, traduction. Nous comptons 3000 adhérents, ou consultants inscrits. Un adhérent peut être missionné une ou plusieurs fois par ABC Portage dans l’année, selon ses besoins. Nos activités sont certifiées Iso 9001 depuis 2007, ce qui est un gage de qualité dans nos méthodes de travail. ABC Portage adhère également à la Fédération Nationale du Portage Salarial qui regroupe 50 entreprises adhérentes en France (2), dont Hubert Camus, le fondateur d’ABC Portage, est l’un des administrateurs.

Qu’est-ce qu’implique l’adhésion à cette Fédération ?

C’est avant tout un gage de sécurité pour les parties au contrat de portage salarial, les portés étant concernés au premier chef. Comme signataire de la charte d’éthique de la Fédération Nationale du Portage Salarial, ABC Portage prend des engagements, non seulement vis à vis des consultants portés (par exemple le respect de la propriété de la clientèle du porté, le regard sur les clauses du contrat de travail etc…), mais aussi vis à vis de leur clientèle (respect du principe de confidentialité par exemple) et aussi des institutions (URSSAF, responsabilité civile professionnelle, obligations sociales et fiscales).

Quels sont les profils des portés chez ABC Portage ?

La majorité des portés chez ABC Portage est constituée de consultants expérimentés

La catégorie la plus importante de portés est composée par des consultants chevronnés, qui parfois ont géré leur propre structure, ou de professionnels en reconversion, qui veulent se concentrer sur le développement de leur activité, le cœur de leur métier, et se libérer des contraintes administratives. Ensuite nous trouvons des profils de créateurs d’entreprise qui décident de tester leur projet ; des salariés en place sollicités pour des missions ponctuelles ; des séniors qui ont le souhait de cotiser davantage pour la retraite grâce à des missions. Enfin des jeunes, sans emploi fixe, et qui, en pratiquant le portage, continuent d’avoir un pied dans la vie active avec une mission qui peut se transformer en CDI.

Comment fonctionne la relation avec le porté chez ABC Portage ?

Nous privilégions la personnalisation et la réactivité. Un chargé de compte attitré est désigné pour chaque consultant et peut répondre de suite à toute demande. C’est un réel atout par rapport au recours à une plate-forme extranet quelquefois pratiqué par des sociétés de portage salarial. Avec nous, un contrat de travail peut être mis en place en 24 heures entre le consultant et l’entreprise. Nous proposons aussi l’assistance juridique au porté dans la signature son contrat.

Comment facturez-vous les frais de gestion ?

Ils sont dégressifs, de 10 à 3%, en fonction du barème de facturation mensuelle du consultant. Il est d’ailleurs possible d’évaluer son salaire sur notre site dans la rubrique  simulation.  ABC Portage ne pratique pas de minimum de facturation.

Lorsqu’on calcule une simulation de salaire sur votre site, il y a un champ « frais non facturable », de quoi s’agit-il ?

Ce sont les frais liés à la conduite de la mission (téléphone, Internet, déplacement, invitation d’un client au restaurant…) qui sont déduits du salaire sur justificatifs. Les règles ici sont les mêmes que pour la comptabilité d’un travailleur indépendant. Il y a une étude des frais au cas par cas.

Le système du portage salarial offre un revenu d’environ 50% du montant des honoraires facturés, c’est à dire un taux identique à celui d’un travailleur indépendant. Dans ces conditions, quels sont les avantages à passer par le portage salarial ?

Très clairement c’est la couverture sociale qui fait la différence ! Le porté bénéficie du statut salarié avec le principe de l’assurance retraite et de l’assurance chômage qui n’existent pas parfois pour les autres régimes (libéral, gérant majoritaire de SARL par exemple, auto-entrepreneur etc…). L’assurance en responsabilité civile que nous proposons est un atout supplémentaire, surtout si un porté est missionné avec un grand compte. Enfin, il n’y a aucun plafond de facturation avec le statut de portage salarial, au contraire de celui de l’auto-entrepreneur fixé à 32 800 euros, un statut avec lequel le portage est le plus souvent comparé.

Que pourriez-vous ajouter pour convaincre les solos d’adapter le portage salarial ?

Une société de portage salarial, comme ABC Portage, vient en soutien logistique, comptable et juridique pour toute personne qui souhaite travailler en solo. Cette dernière peut donc se concentrer pleinement sur sa démarche commerciale et son métier. Nous considérons que c’est un avantage, dans une société où la paperasse n’est pas un vain mot…

1 : La loi définit le portage comme « un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage. Il garantit les droits de la personne portée sur son apport de clientèle. »

2 : source communiqué presse du 1er mars 2010 de la Fédération Nationale du Portage Salarial

en savoir plus : guide du portage salarial

Si vous souhaitez plus d’informations sur cette entreprise, voici ses coordonnées :

ABC Portage

5 rue de Chazelles

75017 Paris

Tél 01 43 80 51 61 – Fax 01 47 63 50 52

http://www.abcportage.fr



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s