Les français trouvent-ils de nos jours un emploi grâce aux réseaux sociaux ?

Trouver des candidats via les réseaux sociaux, un travail de fourmis pour les recruteurs ? Décrocher son job sur Viadeo, Facebook, Linkedin, un doux rêve ? Les réseaux sociaux sont-ils l’eldorado de l’emploi ? Incontournables ? Pour le savoir, rien de mieux que de se pencher sur des enquêtes du terrain, qui recoupent des informations parfois inattendues.

Les sites d’offres d’emploi toujours en tête des consultations

C’est globalement ce qui ressort de l’enquête la plus récente menée par Regionjobs, du 23 novembre 2010 au 09 janvier 2011 auprès d’un échantillon de 2 526 candidats et 379 recruteurs. Selon Regionjobs, les sites d’emplois sont utilisés par 98% des candidats et 87,3% des recruteurs sondés. Suivent les candidatures spontanées (68% pour les candidats et 73% pour les recruteurs) et l’Apec (49% pour les candidats et 65,2% pour les recruteurs). Loin derrière, l’intérim, la presse et les réseaux sociaux, avec 30% d’utilisateurs, côté candidats. Et pour l’avenir ? Que ce soit côté candidats ou côté recruteurs, on estime que les réseaux sociaux ne sont pas un outil du futur qui sera privilégié : 22% des candidats estiment qu’ils seront l’outil du futur, et 39% pour les recruteurs. Ce sont les consultants RH qui estiment l’outil le plus efficace pour demain : 33% contre 19% pour les autres recruteurs. Mais en complément des sites d’offres d’emplois (en tête du classement), en complément de l’Apec, des sites RH des entreprises ou des candidatures spontanées. Une chose est sûre, les réseaux sociaux ne se prêtent pas vraiment au recrutement de masse pour le moment.

Des difficultés à faire coïncider l’offre et la demande sur les réseaux sociaux

Selon la conclusion de l’enquête menée par le cabinet de recrutement PIANA RH Group, et rendue publique le 8 novembre 2011, (après avoir sondé 2500 candidats et 250 recruteurs de secteurs divers – 50% du SBF 250- ), les réseaux professionnels ne répondent pas à la problématique d’emploi des candidats, ni à celle des recruteurs69,2% des candidats s’inscrivent sur Viadeo ou Linkedin pour trouver un nouveau job, mais… 80% ne trouvent pas ce qu’ils souhaitent. Information recoupée par l’enquête de Regionjobs, qui met en avant que ce sont les commerciaux qui sont le plus chassés sur les réseaux, attirant 61% des recruteurs. Cependant, ils s’y affichent très peu  : 27% seulement. A comparer avec les candidats dans les domaines du Marketing et de la Communication, très actifs sur les réseaux et présents à 48% mais recherchés par les recruteurs seulement à 33%. Suivent les profils informatiques, d’ingénierie et de direction (recherchés entre 40 et 33% par les recruteurs).

Les freins liés à la recherche d’emploi via les réseaux sociaux

Que l’on se place du côté des candidats ou du côté des recruteurs, les analyses aboutissent peu ou prou aux mêmes conclusions : il n’est pas simple de s’y retrouver, il faut une certaine expertise pour les utiliser, et il y a encore une forme de défiance vis à vis de l’outil en lui-même.

D’abord, si les réseaux sociaux commencent à monter en puissance chez les consultants RH qui sont 71% à les utiliser, contre 48% des recruteurs RH, ceux-ci y trouvent des profils plutôt pénuriques. Ce qui indique qu’il faut développer une certaine spécialité pour recruter via cet outil.

Ensuite, selon une étude de l’agence de communication Précontact en partenariat avec OpinionWay publiée début 2011 (auprès d’un échantillon de 999 personnes surveillant le marché de l’emploi) : « un cadre sur deux utilise un réseau social comme Viadeo ou LinkedIn alors que près de deux tiers des répondants affirment de jamais avoir essayé. » De plus, seulement 3% considèrent qu’il s’agit des outils les plus efficaces pour trouver un emploi.

Enfin, selon l’étude PIANA HR Group, plus récente, si plus de 57%  des candidats  apprécient  la suggestion des contacts qui leur permet de développer facilement leurs relations avec les réseaux sociaux, ils sont critiques vis à vis des « fonctionnalités payantes, du manque de confidentialité, de l’atteinte à la vie privée, de la démarche commerciale de certains contacts, ou encore des sollicitations non désirées ou non appropriées. » Côté recruteurs, ils sont plus de 47% à affirmer que l’utilisation des réseaux prend trop de temps car il est difficile de trouver les coordonnées des candidats.

Vers la gestion d’une e-réputation de plus en plus complexe

C’est ce qui ressort globalement des dernières enquêtes. 85% des 38 millions de français internautes sont inscrits sur un réseau social en 2011, et 66% d’entre eux font un tour une fois par jour sur leurs réseaux.  Communiquer c’est s’afficher, en bien ou en mal. Quand on est tombé tout petit dans la communication, c’est un réflexe, un basique intégré. Mais quand on recherche un emploi, et qu’on n’est pas spécialiste de la gestion de sa réputation sur le Web, on préfère fermer son profil au grand public sur Facebook, par exemple. Ainsi, 75% des utilisateurs de Facebook, selon l’étude de Régionjobs, ont fermé leur profil au grand public en 2011, contre 68% en 2010. 30% des sondés de l’enquête Régionjobs déclarent vérifier au moins une fois par mois les résultats de recherche pour leur nom/prénom sur des moteurs de recherche et 40% pour les utilisateurs de réseaux sociaux. Et côté entreprises recruteuses, la e-réputation n’est pas non plus un vain mot. 88% des personnes sondées se sont renseignées sur la e-réputation de l’entreprise pour laquelle elles souhaitent postuler… abandonnant leur démarche après renseignements pris, si négatifs, pour plus de la moitié ! 78% des personnes interrogées ont, à contrario, postulé au sein d’une entreprise suite à des informations positives trouvées en ligne sur elle.

Le mot de la fin reviendra momentanément à PIANA HR Group, qui affirme dans un communiqué « que 1 500 000 postes sont non pourvus chaque année : aujourd’hui, le modèle (des réseaux professionnels) ne fonctionne pas », pour cautionner et justifier le lancement de son nouveau produit PianeoJobs*. A suivre !

* je précise aux lecteurs de ce blog que je n’ai aucune action chez PianeoJobs et qu’il ne s’agit pas d’un article sponsorisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s