Manifeste pour une rémunération des rédacteurs indépendants au temps passé

Etude _ Emploi et m_tiers dans la communication corporate _ janvTerminé le tarif au feuillet qui n’a jamais eu beaucoup de sens pour les rédacteurs indépendants au service des entreprises. La tarification au temps passé s’impose. C’est ce que propose Communication&Entreprise Paris. Dans un récent communiqué, elle s’explique.

Le numérique, encore lui !,  a fait émerger les incohérences de rémunération des métiers de l’écriture pour les communicants, qui prenaient appui sur la facturation au feuillet, comme pour les journalistes.  Communication & Entreprise Paris a publié son Manifeste pour le juste prix des prestations rédactionnelles dans un communiqué en date du 11 décembre 2015. Selon le témoignage du Président de l’association, Jean-Luc Letouzé, plusieurs dimensions de la communication sont mises en cause : les organisations, les usages, mais aussi la production et notamment l’écriture des supports numériques. »Si les formats diffusés sont plus courts, ils requièrent pourtant plus de travail. Ils sont aussi plus denses ce qui implique de passer du temps à consulter plus de sources et à faire un véritable effort de synthèse. » Pour les rédacteurs indépendants, ces évolutions modifient leur modèle économique : ils passent plus de temps pour livrer des contenus plus courts. Dans ce contexte, une rémunération au feuillet n’a plus de sens !

A l’arrivée, un manifeste est mis sur pied, qui « traduit plusieurs grands enjeux de l’association : la défense de la valeur ajoutée de la communication, la détection et la prise en compte des nouvelles conditions d’exercice de la profession pour en faire évoluer les pratiques, l’accompagnement des communicants dans leur développement professionnels, et l’animation de l’écosystème « communication » en fluidifiant les relations entre les prestataires et leurs clients. »

Publicités

Bienvenue en 2014

voeux.l.perchet.2014
Pour 2014, la Touraine à l’honneur : Pivoines au château de la Chatonnière, Jardin du château de Valmer, cygnes dans le jardin de Villandry, Jardin italien du château de la Bourdaisière.

Je tourne la page de l’indépendance

J’ai laissé ce blog un peu en jachères ces derniers mois.  L’inspiration n’y était plus notamment parce que je réfléchissais à une évolution professionnelle.

Depuis mon arrivée en Touraine il y une bonne année, un projet complètement voulu et qui a mis deux ans pleins à aboutir, la donne a changé. C’est une vie nouvelle qui se met en place, et c’est l’occasion où jamais de changer de métier et de saisir les opportunités qu’offre la région pour se reconvertir.

L’indépendante en communication d’entreprise a dû mal à tourner la page. Douze années comme freelance au service de la communication, c’est pas mal.

Dans ce métier de communicante, depuis vingt ans, j’ai connu des moments magnifiques, c’est vrai, surtout quand j’étais salariée, avouons-le, de partage, surtout en événementiels, formidables et uniques (mais l’événementiel est un outil unique et magique)… mais, mais, mais… j’ai aussi grincé des dents, tapé du pied, poussé des coups de gueule, maudit certains clients pour m’avoir fait travailler le week-end ou des parties de nuit… Ca c’est pour le temps d’indépendant. Après tout, je ne suis qu’un être humain…

Continuer la lecture de Je tourne la page de l’indépendance

Un entrepreneur individuel peut-il accéder à une bonne protection sociale ?

C’est souvent LA grande question ! Je suis travailleur indépendant, en profession libérale, gérant majoritaire de SARL non salarié, ou en EURL, voire artisan ou commerçant, puis-je accéder à une bonne couverture sociale ? Oui, en y mettant le prix, et en comparant les formules, pour palier, il est vrai, à la faiblesse des régimes obligatoires dans ce domaine. Il est nécessaire d’arbitrer en  fonction de sa situation familiale et… financière. Que propose-t-on à l’entrepreneur individuel ? Voici les grandes lignes de la panoplie*.

Continuer la lecture de Un entrepreneur individuel peut-il accéder à une bonne protection sociale ?

Un guide des bonnes pratiques dans la relation « indépendant et entreprise/agence » par Communication&Entreprise

Avec l'édition du guide de la Relation Indépendant- Agence/Entreprise, Communication & Entreprise rassemble des acteurs motivés par la volonté de promouvoir un contenu de qualité.

Ca y est, le fameux guide est sorti ! Communication et Entreprise nous livre un guide mûrement réfléchi, appuyé par des analyses métiers, des témoignages, des pratiques, des travaux de groupe. Ce guide, piloté à l’initiative du Président de La Communauté des indépendants de l’association Communication & Entreprise, Didier Le Gorrec, est le résultat d’une collaboration de longue haleine avec des représentants des entreprises et des agences de communication. Comme adhérente depuis quatorze ans à l’association, je ne pouvais pas ne pas me pencher sur le contenu de ce guide riche en enseignements et en conseils avisés, dont certains que je pratique par pur bon sens depuis des années avec mes clients. Un tour d’horizon s’impose. Voyons les éléments clefs.

L’enjeu : créer de la valeur avec l’écrit

Les indépendants membres de Communication & Entreprise exercent pour 80% d’entre eux le métier de consultant-rédacteur. Le guide est donc fortement imprégné de la vision de la valeur de l’écrit. Dans un précédent papier, je reprenais l’affirmation de Didier Le Gorrec, qui expliquait que « l’écrit était en danger« , affirmation avec laquelle je suis 100% d’accord ! Aujourd’hui, Didier explique, dès les premières lignes de l’édito du guide qui vient de paraître, que « l’écrit a besoin d’être valorisé pour ce qu’il permet : véhiculer des concepts. Ne cherchez pas : ils sont derrière tous les outils de com’ que vous réalisez. Absolument tous. » Dont acte.

Continuer la lecture de Un guide des bonnes pratiques dans la relation « indépendant et entreprise/agence » par Communication&Entreprise

Le solo en portage salarial

Continuons notre tour d’horizon sur les statuts du travail en solo par le portage salarial.

Voilà une formule qui existe depuis plus d’une quinzaine d’années, mais dont le cadre juridique est récent puisque c’est la loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008 qui en définit la pratique(1).

Comment fonctionne le portage salarial ? Quels sont les profils de portés ? Quels sont les services délivrés par les entreprises de portage salarial ? Pourquoi opter pour ce statut ? Je vous propose un point sur ces questions avec le concours de la société ABC Portage qui a bien voulu s’exprimer sur le sujet et chez laquelle je n’ai « aucune action » comme on dit familièrement, je préfère tout de suite le préciser pour les lecteurs !

Continuer la lecture de Le solo en portage salarial