Manifeste pour une rémunération des rédacteurs indépendants au temps passé

Etude _ Emploi et m_tiers dans la communication corporate _ janvTerminé le tarif au feuillet qui n’a jamais eu beaucoup de sens pour les rédacteurs indépendants au service des entreprises. La tarification au temps passé s’impose. C’est ce que propose Communication&Entreprise Paris. Dans un récent communiqué, elle s’explique.

Le numérique, encore lui !,  a fait émerger les incohérences de rémunération des métiers de l’écriture pour les communicants, qui prenaient appui sur la facturation au feuillet, comme pour les journalistes.  Communication & Entreprise Paris a publié son Manifeste pour le juste prix des prestations rédactionnelles dans un communiqué en date du 11 décembre 2015. Selon le témoignage du Président de l’association, Jean-Luc Letouzé, plusieurs dimensions de la communication sont mises en cause : les organisations, les usages, mais aussi la production et notamment l’écriture des supports numériques. »Si les formats diffusés sont plus courts, ils requièrent pourtant plus de travail. Ils sont aussi plus denses ce qui implique de passer du temps à consulter plus de sources et à faire un véritable effort de synthèse. » Pour les rédacteurs indépendants, ces évolutions modifient leur modèle économique : ils passent plus de temps pour livrer des contenus plus courts. Dans ce contexte, une rémunération au feuillet n’a plus de sens !

A l’arrivée, un manifeste est mis sur pied, qui « traduit plusieurs grands enjeux de l’association : la défense de la valeur ajoutée de la communication, la détection et la prise en compte des nouvelles conditions d’exercice de la profession pour en faire évoluer les pratiques, l’accompagnement des communicants dans leur développement professionnels, et l’animation de l’écosystème « communication » en fluidifiant les relations entre les prestataires et leurs clients. »

Publicités

Communication et Entreprise veut réhabiliter les métiers de l’écriture

L’association Communication & Entreprise (ex UJJEF) Paris va faire paraître d’ici mai 2011 un guide de la relation indépendant/entreprise-agence, sous l’impulsion de Didier Le Gorrec, consultant et rédacteur indépendant, Président de la Commission Indépendant de l’association.

Le guide propose un canevas de bonnes pratiques dans la relation de travail qui unit le journaliste d’entreprise ou le rédacteur, avec l’agence donneuse d’ordre ou encore l’entreprise. « Promouvoir un contenu de qualité » a été le light motiv des représentants du groupe de travail, qui appartenaient aux différentes catégories en présence, agences de communication, freelance, et entreprises, tous membres de l’association.

« Le mot est aujourd’hui en danger », selon Didier Le Gorrec

Continuer la lecture de Communication et Entreprise veut réhabiliter les métiers de l’écriture

L’UJJEF change de nom et devient Communication et Entreprise

L’UJJEF, Union des Journaux et Journalistes d’Entreprise en France vient de changer de peau, pour coller davantage à son rôle actuel d’association fédérant les communicants de tous horizons : communicants d’entreprise, journalistes, pigistes, conseils indépendants, agences de communication, graphistes, illustrateurs et photographes. Communication & Entreprise est née.

Continuer la lecture de L’UJJEF change de nom et devient Communication et Entreprise

Vivre des métiers de l’écriture sur Internet est-il devenu un luxe ?

Les offres de missions proposées aux rédacteurs Web qui s’égrainent sur Internet donnent le ton : un papier de 1500 à 3000 caractères est payé aux alentours de 50 euros, parfois même 20 euros… TTC. Est-ce que ces offres continuent d’avoir un sens ? Rédacteur pour le Web, un nouveau métier, à l’avenir déjà compromis ?

Continuer la lecture de Vivre des métiers de l’écriture sur Internet est-il devenu un luxe ?