Les trucs qui marchent en communication

escalier.chateau.larochefoucaultEn préambule, je préciserai à mes lecteurs que j’ai abordé ce métier avec des codes un peu différents de ceux d’aujourd’hui, dans la mesure où Internet n’existait pas (on était au début des années 90)… Impossible de se jeter sur la toile pour regarder ce qui fonctionnait ailleurs… Le brainstorming et le support papier étaient rois ! Le réflexe de quête systématique sur Internet a commencé au cours  des années 2000. J’avais remarqué que les étudiants surfaient d’abord sur le Web en face d’un cas pratique, plutôt que de prendre un stylo et une feuille blanche pour écrire : Quoi ? A qui ? Pour quoi ? Comment ?  Il m’arrive de penser qu’en cette ère du numérique, on utilise les supports d’abord, et on pense aux hommes après… et que de fait, on produit beaucoup, peut être trop, parce que la tentation est forte d’utiliser l’ensemble des supports à notre disposition. Et si on revenait aux fondamentaux ?

Continuer la lecture de Les trucs qui marchent en communication

Publicités