Revue de presse de février 2010

Emploi : les femmes tirent profit de leur réussite scolaire

(Le Figaro Economie / 24 février 2010) où l’on apprend qu’avoir un diplôme en poche, quand on est une femme, permet d’entrer plus rapidement sur le marché du travail. Un progrès, malgré les nombreuses inégalités professionnelles qui subsistent encore entre les hommes et les femmes, à commencer par le salaire.

Les auto-entrepreneurs faussent la concurrence

(Le Figaro Economie / 3 février 2010) – Interview de  Pierre Martin, président de l’Union professionnelle des artisans, qui estime ceux-ci menacés par le régime initié par Hervé Novelli.

Autoentreprise : Novelli lance la « chasse aux arnaques »

(Les Echos, 23 février 2010) où l’on apprend qu’Hervé Novelli, secrétaire d’Etat aux PME, a décidé de mettre sur pied un plan d’action avec le concours de l’APCE pour labelliser les sites d’information traitant des auto-entrepreneurs. En effet, le succès de ce statut a son revers : une manne pour certains qui ont développé des activités d’informations autour de ce statut pas toujours honnêtes…

Le Top 100 des  villes pour entreprendre

(site de L’Entreprise.com)

Stress : les patrons de PME souffrent aussi

(L’Entreprise.com /30 octobre 2009) Olivier Torrès, Chercheur associé à l’EM Lyon et maître de conférence à l’Université de Montpellier, vient de créer un observatoire du stress, baptisé Amarok, à destination des patrons de PME, artisans et auto-entrepreneurs. « Je me suis rendu compte qu’il y avait peu de travaux sur les PME » explique Olivier Torrès,  « alors que 95 % des entreprises en France sont des PME. Les petites entreprises sont les grandes oubliées des sciences sociales et médicales. » Voilà une heureuse initiative, on attend les premiers résultats en fin d’année 2010. Le site d’Olivier Torrès.

Réchauffement climatique : les thèses s’affrontent

(Le Figaro / 23 février 2010) – L’homme est-il le grand responsable ? Oui ? Non ? Les climatologues ont-ils perdu la tête ? Oui ? Non ? Le soleil est-il notre ennemi ? Oui ? Non ?

Si on n’a pas encore les bonnes réponses, la polémique sur le sujet, elle… continue !