Première star du jardin ce printemps

La patience et la persévérance paient toujours avec la nature. On en peut pas en dire autant des autres domaines de la vie… Les plans de pivoine que j’avais plantés l’année dernière n’avaient rien donné. Cette année, je vois de jolis bourgeons et de belles promesses… Ma première pivoine, ici, dans mon jardin en Touraine, vient de pointer le nez, entre hier et aujourd’hui… Le début d’une longue série ?

premiere.pivoine.st.cyr.

 

pivoine.8.mai.

Les printemps se suivent…

Mais ne se ressemblent pas… vraiment. Parisienne pour quelques mois en 2011 avant de poser mes valises en Touraine, je me souviens bien de ce printemps de feu que nous avons traversé. Le soir, je flânais le long du Champs de Mars, juste à côté de chez moi…

tour.eiffel.paris.mai.2011

Douceur printanière au rendez-vous… enfin !

On ne l’attendait plus, on ne l’espérait plus, et pourtant il arrive toujours, le printemps. Tous les ans, c’est la même chose, on trouve l’hiver froid et surtout long…Il est vrai que cette année, personne n’a  été épargné ! Trois épisodes de neige dans le nord, mon département, de noël à février, avec une couche qui a subsisté à chaque fois 8 à 10 jours… et contrairement aux idées reçues, il ne neige pas en général dans le nord !  Donc oui, cette neige nous a usés, comme tous ceux qui n’en ont pas l’habitude !

Ensuite le froid, avec  -4, -3, zéro… pendant des mois, les pulls qu’on empile, les bonnets, les écharpes, les tisanes pour se tenir chaud toute la sainte journée, le feu dans la cheminée… L’occasion aussi de brûler de vieux papiers, je ne m’en suis pas privée !

Et puis, brusquement, on ressent un changement profond, d’abord imperceptible mais bien présent pourtant :  les oiseaux chantent plus fort et plus tôt le matin, la nature est un peu plus verte, le fond de l’air est nettement plus doux, les crocus de toutes les couleurs font leur apparition, on croise de nouveau des cyclistes en ville, espèce en voie d’extinction entre novembre et fin février, les filles ressortent les jupettes, on ouvre plus volontiers les fenêtres pour laisser entrer le soleil dans la maison, et dans ma rue, on a même replanté de nouveaux arbres… Bref, c’est le printemps et ça fait du bien ! Vraiment !