« Pour bosser dans l’immobilier, faut pas être blonde ! »

yeux.marilyne.2Allez, j’ai dit que je me ferai plaisir ici, et bien je tiens le pari ! Voici un récit de ma dernière pérégrination dans l’univers de l’immobilier comme demandeuse d’emploi (puisque j’ai décidé d’avoir plusieurs fers au feu).

On vous forme, venez avec votre volonté de travailler, c’est suffisant !

Banco ! C’est pour moi ça. Je me suis toujours dit que l’un des rares secteurs qui offre une chance aux débutants est l’immobilier. C’est vrai et… faux ! En fait, c’est plus compliqué que ça. Mais disons qu’il s’agit d’un secteur ouvert aux personnes d’horizons divers, ce qui n’est absolument pas le cas des autres secteurs d’activité, où, si l’on n’est pas issu du sérail, le CV prend le chemin vertical de la corbeille (physique et numérique) !

Je suis séduite par cette campagne d’une grosse enseigne immobilière qui se propose de recruter 500 collaborateurs en France dans l’année qui vient. Quelle aubaine ! Un employeur qui recrute ! Un discours bien corporate sur le site (« 17 métiers différents, vous aurez droit à une formation dans nos propres écoles de vente etc etc… ») achève de me décider. Je vais me présenter, qui ne tente rien, n’a rien.

Continuer la lecture de « Pour bosser dans l’immobilier, faut pas être blonde ! »

Publicités

Recherche d’emploi : « Alors, t’as des pistes ? »

depart.course.Définition du mot « piste » dans le dictionnaire : trace, empreinte, indice ou direction permettant d’orienter une recherche. 

Continuer la lecture de Recherche d’emploi : « Alors, t’as des pistes ? »

Recherche d’emploi : comment j’ai rédigé mon premier CV depuis 20 ans !

icone.cv.Quand j’ai décidé de rejoindre le salariat, j’ai dû me rendre à l’évidence : je n’étais pas du tout outillée pour approcher les entreprises à la manière d’un futur collaborateur. J’avais besoin d’un CV ! Voilà le premier support incontournable, mais non plus le seul aujourd’hui j’en parlerai dans un autre papier, pour résumer et surtout « vendre » son parcours professionnel. Je crois bien avoir mis près de six mois pour arriver à construire non pas un mais au moins trois CV. Parce qu’il faut bien se rendre à l’évidence : la polyvalence ou la multicompétence ne rentre pas sur un format standard A4 recto seul s’il vous plaît, édité en norme, et ce même avec un logiciel de PAO !

Continuer la lecture de Recherche d’emploi : comment j’ai rédigé mon premier CV depuis 20 ans !

Recherche d’emploi : aux Etats Unis aussi, c’est dur !

hommes d'affaires et bagarreOn imagine souvent que l’herbe est plus verte ailleurs.  Aux Etats Unis, pays de tous les possibles pour les européens, les médias se font régulièrement l’écho du parcours du combattant subi par les candidats à un emploi, quel que soit leur âge. A sa lecture, on y retrouve étrangement ce que subissent les demandeurs d’emploi de la « vieille Europe », comme disent les américains. Les mêmes maux produisant les mêmes effets ?

Continuer la lecture de Recherche d’emploi : aux Etats Unis aussi, c’est dur !

Recherche d’emploi : doucement les yeux…

Young b-boy man with naked torso doing brake dancing movementsJe me suis lancée depuis quelques mois dans la recherche d’un travail salarié… Le premier bilan après plusieurs mois d’investigations est assez décevant. Je découvre un marché du travail très rigide. Les entreprises cherchent non plus le mouton à cinq pattes, mais à dix. Existe-t-il réellement ou est-il logé dans leur imaginaire 

Premier de la classe

J’ai eu l’habitude, comme prestataire de services, d’avoir de bonnes surprises de temps en temps. Et oui ! Un client désire avant tout un résultat, et souvent, il se laisse convaincre qu’il vaut mieux écouter et se laisser guider par le professionnel, pour arriver à ce fameux résultat. Peu importe le diplôme, l’âge, les rides ou les kilos… Pour le coup, seules comptent l’expérience, encore que (certaines entreprises m’ont fait confiance sur des projets où j’étais novice mais où le raisonnement était cohérent), la créativité et… la confiance mutuelle aussi.

Je dois abandonner ce schéma. Je ne suis plus la professionnelle qui conseille, je dois devenir le premier de la classe qui a 20/20 à toutes les questions et qui doit rentrer dans une case bien définie. Voilà le parcours du demandeur d’emploi. C’est celui-là et pas un autre. L’expérience du salariat (10 ans) et celle de l’entrepreneuriat (10 ans) sont là pour me le faire constater… à regrets. Si vous saviez à quel point ! Continuer la lecture de Recherche d’emploi : doucement les yeux…