Chercheurs d’emploi : le silence des recruteurs n’est plus d’or !

candidat a l'emploiOpinionway pour JobaProximité a réalisé une enquête* en janvier 2014 auprès des chercheurs d’emploi pour définir les attentes et obstacles auxquels ces derniers sont confrontés dans leur quête du « Graal salarié ». Les résultats mettent en avant un problème de communication manifeste avec les structures recruteuses.

Près des trois quarts des candidatures restent sans réponse

53% des candidats (salariés ou au chômage) ont rarement ou jamais de réponse à leur candidature. Ils sont 56 % à partir de la tranche 35-49 ans et 57% au delà. Selon le statut, 52% des indépendants ne reçoivent aucune réponse, 51% des salariés, 72 % des demandeurs d’emploi (ceux là même qui sont dans la plus grande nécessité d’une réponse au vu de leur statut face à l’emploi). Quand on les interroge sur les raisons de ce silence, les candidats répondent à 78% que c’est parce que les recruteurs ne répondent qu’aux candidatures qui les intéressent (ce taux monte à 80% en province). Pire, à 70 % que c’est parce que « Ca ne les intéresse pas » et que ça n’a pas d’importance pour eux. Seuls 27% des sondés estiment que les entreprises n’ont pas les moyens nécessaires pour traiter l’ensemble des candidatures.

Pourtant, 89% des sondés estiment qu’il est important de recevoir une réponse, lorsqu’un recruteur refuse une candidature, pour expliquer son choix. Pourquoi ? Pour « mieux comprendre ce qui fait défaut à son profil et s’améliorer », à 79% des répondants ! Pour « s’améliorer dans sa recherche d’emploi » à 62%, « par respect pour le temps que j’ai consacré à ma candidature » à 41%.

Continuer la lecture de Chercheurs d’emploi : le silence des recruteurs n’est plus d’or !

Publicités